Que savez-vous de la vitamine D ?

 

 

 

On entend beaucoup parler de cette vitamine D.

Qu’a-t-elle de particulier ?

Que faut-il savoir de ses caractéristiques et de ses fonctions dans l’organisme ?

Le point sur cette vitamine pas comme les autres…

 

D'où provient la majeure partie de la vitamine D présente dans notre organisme ?

  • La vitamine D est apportée par notre alimentation.
  • La vitamine D est directemenent fabriquée par notre organisme.

 

Les apports alimentaires en vitamine D sont faibles et ne suffisent pas à nos besoins. C’est ainsi que la majeure partie de la vitamine D (les deux tiers) est fabriquée par notre propre organisme, au niveau de notre peau sous l’effet des UV.

 

Combien de temps faut-il rester au soleil pour faire le plein de vitamine D ?

  • 15 à 20 minutes par jour.
  • 1 heure par jour.

 

Inutile de risquer un coup de soleil en restant longtemps au soleil. 15 à 20 minutes suffisent à notre organisme pour synthétiser la vitamine D dont il a besoin quotidiennement. A noter qu’il semblerait que l’application de crème solaire n’entrave pas la fabrication de la vitamine D par notre peau.

 

Chez quelles personnes la carence en vitamine D est-elle fréquente ?

 

On estime qu’environ 1 Français sur 3 est carencé en vitamine D.

 

Quel aliment apporte le plus de vitamine D ?

  • Les légumes verts.
  • L’huile de foie de morue.

 

La vitamine D est surtout présente dans les huiles animales, et l’huile de foie de morue représente un concentré de vitamine D. Mais en cas de carence avérée, on peut recourir à des compléments alimentaires.

 

Dans quoi intervient la vitamine D dans notre organisme

?

 

La destruction osseuse.

  • La fabrication osseuse. 

 

La vitamine D contribue à l’absorption du calcium et du phosphore (elle stimule leur absorption intestinale), deux éléments indispensables à la formation osseuse, à son entretien et son renouvellement.

 

Que favorise une  carence en vitamine D ?

  • L’arthrite.
  • L’ostéoporose.

 

La vitamine D jouant un rôle essentiel au niveau osseux, une carence se traduit par un risque accru d’ostéoporose chez les personnes âgées.

 

Comment savoir si l’on manque de vitamine D ?

 

Un simple dosage sanguin suffit.

 

C’est impossible, il n’existe pas de test.

Il suffit de doser le taux sanguin de vitamines D2 et D3 pour savoir si l’on est carencé(e) ou non et à quel degré.

 

Dans quelle région les carences en vitamines D sont-elles les plus fréquentes ?

  • Dans le nord de la France et chez les personnes âgées.
  • Dans le sud de la France et chez les enfants.

 

La majeure partie de notre vitamine D étant fabriquée lorsque notre peau est exposée aux UVB, les carences sont plus fréquentes dans le nord de la France (moins de soleil, vêtements plus couvrants) et chez les personnes âgées qui sortent moins en extérieur.

 

De quelle maladie, la vitamine D réduit-elle le risque ?

  • La vitamine D réduit le risque de cancer.
  • La vitamine D réduit le risque de maladie rénale.

 

La vitamine D contribue à la réduction du risque de cancer (grâce à des effets anti-inflammatoires), notamment du sein et du côlon. Une bonne raison de vérifier si l’on est carencé en vitamine D et de se supplémenter si nécessaire.

 

En quoi la vitamine D est-elle utile durant l’hiver ?

 

Elle aide à lutter contre les infections (rhume, sinusite, grippe…).

 

Elle limite la prise de poids.

 

La vitamine D n’est pas seulement utile au système osseux et à la lutte contre les cancers. Elle stimule également l’immunité innée, responsable de la défense anti-infectieuse. Mieux vaut donc veiller à ne pas être carencé en hiver !
Inversement, elle inhibe l’immunité dite acquise, impliquée dans le développement de certaines maladies auto-immunes, comme le diabète de type 1 et la sclérose en plaques.
Enfin, la vitamine D protège aussi des maladies cardiovasculaires (amélioration de la pression artérielle, du fonctionnement cardiaque…), diminue le risque de démence, améliore les performances musculaires des sujets âgées, prévenant ainsi les chutes, etc.